la poterie de Muttersholtz sera le théâtre d’une

MASTERCLASS DE CREATION MUSICALE

avec deux improvisateurs de haut vol : Jean-Philippe Rykiel au piano et aux claviers, le maître de la World Music, l’alchimiste pour qui le mélange de musiques de tous les continents coule de source, et Marcel Lœffler, qui pour intégrer l’harmonie du jazz à son accordéon est l’inventeur d’une technique pour tirer de son instrument une musique aussi sophistiquée que ce qui se fait avec un piano de concert.

Ces deux pionniers, tout au long de leurs carrières, ont su conforter ces choix, opérés dans leur prime jeunesse de musicien de  scène. Pourtant, rien n’est figé : ils ont en commun une ouverture créative très vivace que la virtuosité n’a pas figée.
Souvent, la création sur scène et l’improvisation sont pliées à un déroulement convenu, selon des règles qui permettent les automatismes. La rencontre de ces deux démarches originales ne permet pas ce refuge. Nous entrerons dans l’atelier, là où les choses se font vraiment dans une ambiance conviviale, ludique et de proximité avec les artistes.

Cette démarche particulière intéressera les musiciens mais aussi le public qui pour cette fois aura tous les outils pour comprendre ce qui se passe dans un morceau, dans la tête d’un instrumentiste en train de jouer. Il comprendra en temps réel ce que signifie cette phrase célèbre de Duke Ellington : « improviser, c’est savoir ce que l’autre va jouer avant que lui-même ne le sache ».
L’accès à la Masterclass est libre, un plateau sera présenté pour la couverture des frais des deux musiciens. Tout le monde quittera cette soirée en sachant mieux comment écouter la musique, comment suivre le propos de l’interprète, du compositeur.
Il est impératif de réserver et de laisser des coordonnées pour recevoir la confirmation. La salle ne peut accueillir que 55 personnes.

C’est assez bref et vous laisse à tous les deux toute latitude pour exploiter au mieux ce duo inopiné.